Logo
16 Nov 2022

Les écrivaines invitées du Salon National du Livre (Bénin)

Post by Femicriture

Le Salon National du Livre va avoir lieu du 24 au 27 novembre 2022 à Cotonou. Trois écrivaines ont été invitées à prendre part à cette 4 ème édition du Salon National du Livre. Il s’agit de la béninoise Sophie ADONON, de la togolaise Germaine Koumealo ANATE et de la Sénégalaise Ken BUGUL. Dévoilons le parcours de nos invitées de marque.

Sophie ADONON est béninoise.

Sophie Alfrède Clarisse Adonon, née en 1964 à Abomey au Bénin, est une romancière béninoise.
De sang royal, descendante du Roi Houégbadja et de la Reine Nanyé Adonon, la Princesse Sophie A. Clarisse Adonon est la fille aînée de Frédéric Adonon, Administrateur-Officier (Commandant des Douanes) et de Bernadette Akouavi Tokpo, couturière, de la lignée du roi Agonglo
Sophie A. Clarisse Adonon fait ses études primaires au Groupe E d’Abomey précisément à Adjahito et poursuit ses études secondaires à Cotonou. Envoyée en France par son père, elle obtient un baccalauréat A2 en 1983 et des diplômes universitaires.
Auteur de plusieurs romans policiers, elle est la première Béninoise à avoir créé une série policière , la première à avoir écrit une pièce de théâtre en alexandrins et à voir un de ses ouvrages Pour une poignée de gombos mis au programme au Bénin dans les collèges et lycées. Cette rentrée 2022-2023 voit un second ouvrage de cet auteur, Le salut tumulaire mis au programme de français des collèges et lycées de son pays.

Germaine Kouméalo Anaté est togolaise Germaine Koumealo ANATE est une universitaire et écrivain togolaise, née le 15juin1968 à Kazaboua, dans la préfecture de Sotouboua au Togo. Le 17 septembre 2013, elle est nommée ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation civique dans le gouvernement Kwesi Ahoomey-Zunu[1]. Elle publié de nombreux ouvrages. Découvrons quelques uns ci-dessous.

Ken BUGUL est Sénégalaise.

Ken Bugul, pseudonyme de Mariètou Mbaye Bileoma, née en 1947 à Malem-Hodar, dans la région de Kaffrine, est une femme de lettres sénégalaise. En wolof, Ken Bugul signifie « celle dont personne ne veut ».

Écrivaine prolixe, elle a écrit de nombreux livres s’inspirant de sa vie, de ses traumatismes et de son engagement à rendre compte.

Le thème du Salon largement consacré aux oeuvres des femmes mettra en lumière leur engagement.

Fémicriture,

Passionnément lire!

Source: Wikipédia

Un commentaire

Leave a Comment