Logo
18 Mar 2022

Christine Ntahe

Post by Femicriture

Je découvre deux ouvrages, au titre similaires : ELLES. Chez l’aînée la burundaise Christine NTAHE, il est au pluriel ELLES, et célèbre les battantes mortes qu’il faut maintenir dans la conscience collective.

C’est un hommage aux oubliées

Le second, plus récent est celui de l’écrivaine togolaise Koutchoukalo TCHASSIM. Le titre est au singulier. Il célèbre, ELLE, la femme, lui redonne confiance en elle, la replaçant au coeur de tout.

Fémicriture,

Passionnément lire !

Un commentaire

Femicriture 18 mars 2022 at 8:07 - Reply

Très beaux titres.

Leave a Comment