Logo
16 Mar 2022

FÉMINISTE AFRICAINE

Post by Femicriture

A part le Black feminism des Noires américaines, le féminisme français, je ne connaissais que vaguement les féministes noires africaines nigérianes. J’ai fureté sur internet et j’ai une petite moisson. C’est la lecture de Nous sommes tous des féministes de Chimamada ADICHI NGOZIE, qui a aiguisée ma curieuse de connaitre d’autres auteurs nigérianes féministes. Ma mauvaise maitrise de l’anglais a limité mes recherches.

C’est sur Wikipédia que j’ai découvert ces trois parcours d’écrivaines qui me semblent plein de promesse. Qui sont ces femmes et quelle orientation prend leur lutte ?

LU SUR WIKIPEDIA:

Obioma Nnaemeka  (née le 28 octobre 1948 à Agulu, Nigeria) est une professeure d’université aux États-Unis, de nationalité nigériane. Elle est diplômée de l’Université du Nigeria à Nsukka ; elle y a étudié les études africaines, le français et l’allemand. En 1989, elle obtient son Doctorat en français et études francophones1 à l’Université du Minnesota. En 2017, elle est professeure de français, d’études féminines et d’études Africaines à l’Indiana UniversityPurdue University, Indianapolis.

SES LUTTES

Obioma Nnaemeka s’intéresse aux femmes écrivaines noires, par exemple Mariama Bâ, aux théories féministes, aux littératures francophones, aux œuvres orales ainsi qu’écrites de l’Afrique et de la diaspora africaine, aux études de genre et aux droits humains.

Elle est à l’origine du concept de Negoféminisme, une conception du féminisme africain dans laquelle les améliorations sont apportées via des processus de négociations en respectant les structures familiales traditionnelles. Elle se montre ainsi critique de ce qu’elle considère comme une intrusion irrespectueuse des féministes occidentales dans les modalités de traitement des violences infligées aux femmes africaines comme les mutilations génitales. Elle appelle à une redéfinition du féminisme par les Africaines elles-mêmes, selon leurs propres termes, en y réintroduisant les aspects de race.

Pour plus d’informations rendez-vous sur https://fr.wikipedia.org/wiki

Fémicriture.

Un commentaire

Leave a Comment