Logo
Ma lecture de Reste avec moi
27 Juin 2021

Ma lecture de Reste avec moi

Post by Femicriture

L’ouvrage Reste avec moi de Ayobàmi Adébàyo évoque les obstacles auxquels est confronté un couple de jeunes mariés. En fait, après 4 ans de mariage, le couple AJAYI se trouve confronter au problème de conception.

 En réalité, dans les familles yorubas, un couple sans enfant est un couple maudit. C’est ainsi que Yejide et sa belle-mère ont poursuivi une quête d’enfant pendant 4 ans mais en vain. Un matin, Yejide se lança le défi d’avoir coûte que coûte un enfant quel qu’en soit le prix à payer lorsque sa belle-mère (1ère femme de son père) et l’oncle d’AKIN (BABA Lola) amenèrent une 2nde épouse, Funmi à AKIN pour qu’elle puisse donner à la famille AJAYI l’héritier tant attendu. C’est alors que dans cette quête Yejide fit la connaissance du prophète Josiah sur la montagne de l’Epoustouflante Victoire qui n’est rien d’autre qu’un charlatan et un arnaqueur. Puis vint l’inceste… Après avoir couché avec Dotun (son beau-frère) et AKIN (son mari) que Yejide tomba réellement enceinte d’Olamidé sa première fille qui mourût à cinq mois. Après cette perte douloureuse, elle tomba enceinte de son 2nd enfant (Sesan) qui meurt à quatre ans souffrant d’anémie falciforme. Elle était dévastée. La belle mère de Yejide traitait Olamidé et Sesan d’enfants « Abiku (enfants nés pour mourir) ». A la mort de Sesan, il y a eu des rituels pouvant permettre de savoir après la naissance d’un futur bébé si ce sont réellement des enfants « Abiku ». Quelques temps après Yejide mit au monde Rotimi qui veut dire « Reste avec moi » un nom suggérant qu’elle était une enfant Abiku venue au monde avec l’intention de mourir très vite.

 Bien avant cela Yejide sut que le fait de coucher avec Dotun était un complot organisé de toute pièce par son mari qui était impuissant et ne pouvait concevoir. Après la naissance de Rotimi, elle ne témoignait aucun amour propre pour cette dernière de peur de ressentir cette même douleur qu’elle ressentit après la mort de Olamidé et de Sesan. C’était Akin ou Iya Bolu qui s’en occupait la plupart du temps. Un matin alors qu’elle devait raccompagner Iya Bolu pour les préparatifs du mariage de la nièce de cette dernière, ce fût Akin qui s’occupa de Rotimi. Par malheur pour lui, Rotimi eût une crise au cours d’une émeute à propos des élections, il informa Yejide qui pour finir a dit « Je ne rentre pas à Ilesha. Je te quitte, Akin » Mais des années plus tard après être revenue pour l’enterrement du père d’Akin, elle apprit que Rotimi avait survécu à cette crise et voulait la revoir. La famille fût de nouveau reconstituée mais sur de lourd secret.                 

                                            

    Merveille BONOU

Un commentaire

Nestor Sognon 19 septembre 2021 at 5:41 - Reply

Bel résumé. 👍
Force à toi, Merveille.

Leave a Comment